accueil

La demande en mariage

Deux jours de travail s'écoulent sur les chapeaux de roues, et Tod ne s'est toujours pas décidé à propos de Lucie. Par contre, il sait que pour son boulot, il va falloir en changer : on l'a promu espoir, mais s'il gagne plus, on lui demande trop d'efforts. C'est vrai qu'il se débrouille plutôt bien, mais il n'a pas de temps à passer en salle de muscu ou à faire du Tai-chi dans son jardin !
- "Peut-être devrais-je en parler à Claire. En plus cela fait longtemps qu'on ne s'est pas vu..."

Claire trouve que ce serait une super idée d'organiser une grande fête pour faire sa déclaration à Lucie. Si elle l'aime, elle devrait accepter le mariage. Tod approuve son idée et lui demande de l'accompagner à l'agence Pronupsims pour voir ce qui peut être fait. Claire accepte bien entendu, elle adore les mariages !

Les voilà le lendemain chez Pronupsims, la boutique de mariage où l'on trouve tout, des fleurs aux dragées en passant par la robe et la déco bien sûr !
- "Je vais voir les robes Tod !"
- "Oui, n'oublie pas que tu seras mon témoin si le mariage à lieu ! Moi je regarde les chocolats puis je vais voir pour une bague. Tu me rejoins dans le coin bijouterie ?"
- "Ca marche !"

Une fois les achats faits et les commandes passées, Tod invite Claire dîner dans le restaurant plein air de la galerie.
- "Et si elle ne veut pas de moi ?"
- "Pourquoi ne voudrait-elle pas de toi ? Emmène-là dîner ou fait un dîner aux chandelles chez toi ! Fais-lui ta spécialité ! Mets de la musique douce, sort lui le grand jeu quoi ! Tout se passera bien... "

Le lendemain, Tod se met sur son 31, achète une chaîne stéréo, prépare un bon petit repas, pose un chandelier sur la table et appelle sa belle Lucie. Pour une fois, elle propose de ramener du monde, mais non, Tod veut un vrai tête-à-tête, digne des plus romantiques. Il espère bien réussir son coup cette fois-ci !

Après les effusions de Lucie, des danses endiablées et des ventres bien remplis, Tod se lance pour sa demande en mariage : va-t-elle accepter ?

Comme dans les romans à l'eau de rose, il s'agenouille et lui fait la plus belle des déclarations :
- "Nous nous sommes rencontrés au hasard de la vie et se fut intense mais trop bref. Moi Tarzan, toi Jane, nous sommes faits l'un pour l'autre ! D'ailleurs le destin nous a fait de nouveau nous croiser et regarde comme nous sommes bien ensemble depuis ? Alors, je te le demande maintenant à genoux : veux-tu m'épouser ?

"Non, non, non ! Je ne peux pas écouter ses balivernes ! En plus j'ai le moral à zéro ! Nous nous entendons bien c'est vrai, mais nous n'arrêtons pas de nous disputer !"
- "Je te laisse y réfléchir tout de même. Ma proposition reste valable. J'attendrai, c'est tout..."

Un peu plus tard dans la journée, alors qu'ils venaient de terminer un dessin animé à la télé, Tod, tenace, renouvelle sa proposition.
- "Tu sais que j'ai un amour sincère envers toi. Je ne suis peut-être pas très fut-fut, mais je serais un bon mari, et si tu le veux un bon père de famille..."
- "Refais voir la bague ? C'est vrai qu'elle est jolie, et elle me va très bien tu ne trouves pas ? Bon j'accepte les fiançailles, mais vivons d'abord ensemble avant de nous marier. D'accord ?"
- "Tu exauces le plus doux de mes rêves. Nous verrons ça pour le mariage ! Nous ne sommes pas pressés ! Cela ne fait pas un mois que nous nous connaissons."

 

C'est ainsi que Lucie rejoignit la famille. Elle apporta ses quelques économies (12 000), sa valise et s'installa chez Tod. Pour leur première nuit ensemble, Lucie demanda à Tod de ne pas tenter un rapprochement trop rapide. Il lui fallait encore du temps pour s'adapter à cette situation si nouvelle et soudaine ! Tod lui montra quand-même avec fierté son magnifique slip panthère, ce qui fit bien rire Lucie. Au moins, même si une certaine timidité mettait une gêne entre eux deux, l'atmosphère fut plus détendue !

 

suite