SIX ET PLUS SI AFFINITÉS...

Saison 2
Episode 16 : Révélations

Résumé : Bertrand a entraîné William et Camille dans les méandres des drogues douces. Les examens arrivent à grands pas pour tous. Marc et Hellen se sont disputés au téléphone car la maison de disque a rappelé uniquement Hellen pour lui proposer un contrat à elle seule. Cathy a de fréquents vomissements depuis quelques jours.

Cela fait un moment qu'Hellen n'a plus tellement de contacts avec Camille, pourtant celle-ci reste son amie, et Hellen s'inquiète pour elle. Elle se rend donc au domicile des Kovotsky pour avoir des nouvelles.

Hellen : CAMILLE !!! OUVRE-MOI ! CAMILLE ?!! TU ES LA ?

Personne ne répond, ni Yvan, ni Camille. Intriguée, Hellen fait le tour de la maison par le petit jardin mal entretenu. Elle regarde par les fenêtres pour voir s'il y a quelqu'un et, arrivée devant la chambre de Camille, elle découvre celle-ci allongée par terre. Une des fenêtres est légèrement entrouverte, Hellen en profite pour la remonter afin de pouvoir passer.

Hellen : Camille ? Est-ce que ça va ? Dis quelque chose !!

Camille : Mmmm... ? Où est-ce que je suis ?...

Hellen : Tu es dans ta chambre, par terre. Mais qu'est-ce qui t'est arrivée ? Et c'est quoi ça ?

Camille : Rien... Tu vois bien que ce sont des calmants...

Hellen : Et tu mélanges du Valium avec des stimulants, toi ?! Mais ça va pas dans ta tête !? Tu voulais te t... Mon dieu, Camille, tu... Je ne savais pas q...

Camille : T'emballe pas... Je voulais juste m'évader... pas passer de l'autre côté !... J'ai... mal géré les doses, c'est tout... Ah... Ma tête... J'ai un de ces mal de crâne... Mais qu'est ce que tu fais là toi ?

Hellen : Tu étais absente depuis le début de la semaine, tu ne réponds pas au téléphone et les exams sont la semaine prochaine au cas où tu aurais oublié. Ce n'est pas dans tes habitudes, je m'inquiétais. Et ton père, il est où ?

Camille : Si je l'savais !... Et Will, pourquoi il veut plus me voir, hein ?

Hellen : Parce qu'il ne se drogue plus, lui. Et toi, tu ferais mieux d'arrêter ! Avant, tu savais tout gérer, ta famille, tes études, des petits boulots, et maintenant tu n'es plus qu'une larve ! Allez, habille-toi, je t'emmène chez moi, je te laisse pas seule ici. Allez !! Secoue-toi !!

Arrivées chez Cathy, Camille est tellement mal en point qu'Hellen l'aide à se doucher et à se mettre au lit. Elle l'installe dans le lit de Joanne.
Hellen part à la recherche de sa mère pour la mettre au courant.

Hellen : Ah, maman, tu es là ! Je te cherchais.

Cathy : Qu'est-ce qu'il y a ?

Hellen : J'ai ramené Camille à la maison. Elle était toute seule chez elle et elle a pas le moral. Ca te dérange pas si elle reste avec nous le temps des exams ?

Cathy : Ca ne va pas te distraire de tes révisions ? Et ton frère non plus ?

Hellen : Pour moi, pas de problème, on travaillera ensemble. Pour Will, je ne l'ai pas encore vu. Mais pour l'instant Camille dort dans ma chambre.

Cathy : Bien. Vois avec ton frère dès qu'il sera là, et si ça ne lui pose pas de problèmes, c'est d'accord.

Hellen : Merci M'man !

Cathy : Mmmmm...

Hellen : Ca va M'man ?

Cathy : Oui, c'est juste mon estomac... J'ai rendez-vous chez le médecin en fin d'après-midi... Ca ira ma puce.

Hellen : OK... Faut que j'y aille, je te confie Camille ? Je serai de retour avant ton rendez-vous, j'en ai pas pour longtemps.

 

Hellen est assez pressée, car elle a deux mots à dire à un certain Marc. C'est en se rendant chez lui qu'elle a fait un petit détour pour prendre des nouvelles de Camille.

Hellen s'acharne sur la sonnette. Elle est furieuse contre Marc à cause de sa réaction de samedi dernier

Marc : J'arrive !
Il ouvre et son visage se ferme lorsqu'il découvre Hellen
Qu'est ce que tu veux ?

Hellen : Merci de m'inviter à entrer. (Elle écarte Marc de la porte pour entrer.) On a parler tous les deux.

Marc : Si tu le dis.

Hellen : Arrête de croire que j'ai voulu magouiller dans ton dos ou d'avoir voulu te piquer la vedette ! Si tu me connaissais un tant soit peu, tu saurais que j'en suis incapable. C'est toi qui as voulu que je fasse les choeurs, c'est toi qui as voulu que je t'accompagne voir la maison de disque, et c'est encore toi qui me déclares ta flamme alors que je suis prise !! J'en ai plus que marre de ton comportement ! Tu n'as pas le droit de me raccrocher au nez, ni de me faire la gueule pour quelque chose dont je ne suis pas responsable. Je t'ai dit que je n'avais pas répondu à leur proposition, que j'attendais ton avis pour savoir ce qu'on allait faire ENSEMBLE !

Marc : Ca y est, t'as fini ?

Hellen : Oui, c'est tout ce que j'avais à d...

Marc la prend dans ses bras et l'embrasse à pleine bouche.

Marc : Je suis désolé, tu es tellement belle quand tu es en colère !... Et je sais bien que tu n'y es pour rien, mais je tenais tellement à ce projet, et je tiens tellement à toi... et toi qui ne te décides toujours pas...

Hellen : Marc !... Je... je ne suis pas libre...

Marc : JE SAIS ! Pas besoin de me le rappeler. Ce n'était qu'un baiser volé. Je me contenterai juste de notre projet musical...

Hellen : Notre ?

Marc : Oui, j'y ai bien réfléchi... Ils ont raison de t'apprécier, tu es très douée et tu as un énorme potentiel. L'album, on l'a pratiquement fait à deux.

Hellen : Arrête, je ne t'ai aidé que pour deux ou trois textes.

Marc : Tu oublies les arrangements musicaux. Allons-y ensemble, et on leur dit : soit nous deux ensemble, soit personne !

Hellen : Mais tu es complètement fou ! S'ils ne voulaient pas ?!

Marc : Alors, je trouverai une autre maison de disque, c'est tout ! Tu es partante ? On essaye ?

Hellen : C'est que... avec tout à l'heure...

Marc : Promis, je ne ferai plus rien envers toi, sans ton accord ! C'était juste... plus fort que moi... Et puis, ça n'a pas l'air de t'avoir trop déplu ! Marc rit pour cacher son embarras

Hellen : (Elle se détend et se joint à son rire) Evidemment puisque je t'...
Elle arrête net sa phrase, se rendant compte de ce qu'elle allait dire...
Marc, je suis avec Justin... Bon, j'ai des choses à faire, j'y vais...

 

Cathy est arrivée à l'heure à son rendez-vous. Elle a fait part de ses problèmes de digestion à son médecin qui l'a longuement examinée. Elle se rhabille pendant que celui-ci retourne à son bureau.

Cathy : Alors, docteur, qu'en pensez-vous ?

Le médecin : Avez-vous vos règles régulièrement ?

Cathy : Euh, non. Je suis ménopausée. Mais pourquoi, quelque chose n'est pas normal ?

Le médecin : Peut-être que oui, peut-être que non... Avez-vous des rapports intimes non protégés avec un homme ?

Cathy : Vous sous-entendez que... ? Mais c'est impossible voyons ! Ca fait près d'un an que je ne suis plus menstruée !!

Le médecin : Le corps a parfois ses mystères ! Je vous conseille d'aller voir ma consoeur, elle vous fera les examens nécessaires. Vous aurez un rendez-vous d'urgence... voilà un mot pour elle.

Cathy : Mais docteur...

Le médecin : Je sais, à votre âge, ce n'est pas toujours facile d'envisager une nouvelle grossesse, surtout avec les risques qu'il peut y avoir. Mais ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Au revoir, Mme O'Connells.

Cathy : Au revoir...

 

Camille a dormi jusqu'à tard dans l'après-midi. Elle se sent déjà mieux et s'apprête à aller remercier Hellen. En sortant dans le couloir, elle tombe sur William.

William : Camille !? Mais qu'est-ce que... ?

Camille : Ta soeur est venue me chercher. Même si on ne se voyait plus trop, elle, elle est mon amie.

William : Je...

Camille : Tu m'as laissé tomber ! Moi je t'ai écouté pleurnicher après ta soeur, après ta mère, après toute ta famille et le monde entier ! Et moi, quand j'ai besoin de toi, tu n'es pas là !!

William : Pardon, pardon... Je suis désolé... Mais fallait que j'arrête tout ça...

Camille : Nana est parti... Il m'a abandonné... Snif !... J'suis toute seule...

William : Qu'est-ce qui s'est passé ?

Camille : Il avait trop bu... J'étais... enfin, tu sais quoi ! J'avais pris quelque chose... Et on s'est tout envoyés à la figure : l'alcool, le décès de ma mère, le travail que j'ai dû faire à sa place, etc... On en est venus aux mains... Quand j'ai pris le couteau de cuisine pour me défendre... On a compris qu'on était allés trop loin. Il m'a plantée là. Ca fait presque une semaine qu'il est parti...

William : Camille... On a déconné... Avec Bertrand... A CAUSE DE BERTRAND !

Camille : Non, dis pas ça ! C'est nous qui avons choisi. Bertrand a voulu nous aider à sa manière, même si ce n'est pas la meilleure...

William : Ca tu peux le dire !

Camille : Ca va aller maintenant, hein ?

William : Oui. On reprend le droit chemin.

 

La suite au prochain épisode...

Site created by SIXET & PSYCHOCOIN
(© 2003-2004)
Optimisé en 1024*768
Forum de la série et de CélébriSims



Sites affiliés :

Site de Meshes : téléchargement de skins et forum

Forum fédérateur de la communauté des fans de sims, mais aussi site 'journalistique'

Site de Chanti : tous téléchargements et divers bonus dont les histoires 'Les anges du bonheur'

Site d'aide et d'atuces pour tout savoir sur les sims




* CRÉDITS *

* LIENS *



site précédent liste des membres site suivant